In my Mailbox! #14

Inspiré du blog de Kristi, Story Siren et repris en France par Lili

Je vous le présente maintenant mais je l’ai déjà fini en fait. Je l’ai eu en partenariat grâce au forum A&M et aux éditions Chloé des Lys.

 

Petite surprise de ma boite aux lettres. J’avais participé à la flopée de concours organisés par Au boudoir écarlate. Il s’avère que j’ai gagné cet Harlequin. Mes nuits vont être torrides.

 

Il s’est fait désirer ce bouquin. Gagné chez Place to be grâce à Milady, il ne voulait pas arriver dans ma boite. Quel bonheur quand j’ai ouvert mon colis.

 

Pour montrer que je suis sérieuse comme fille. Dictionnaire sur l’édition et l’impression pour mon cours d’anglais, commandé chez Bookdepository.

Bilan #13

Premier bilan depuis quelques mois. Autant dire qu’il est plutôt chargé puisque vous pouvez y trouver mes lectures de cet été ainsi que celle du mois de septembre.

Juillet/Août: Romans lus

Mangas lus

Septembre: Livres lus

Mangas lus

Quelques chiffres

- 10 romans lus, soit 3625 pages.
- 12 mangas lus, soit 2407 pages.
- Un total de 6032 pages lus sur les trois derniers mois: plutôt pas mal.

Bride stories, Kaoru Mori

Editions: Ki-oon
Genre: Seinen, Historique, romance
Volumes: 4 (en cours)
Prix: 7,65

Synopsis:

La vie d’Amir, 20 ans, est bouleversée le jour où elle est envoyée dans le clan voisin pour y être mariée. Elle y rencontre Karluk, son futur époux… un garçon de huit ans son cadet ! Autre village, autres mœurs… La jeune fille, chasseuse accomplie, découvre une existence différente, entre l’aïeule acariâtre, une ribambelle d’enfants et Smith, l’explorateur anglais venu étudier leurs traditions.
Mais avant même que le jeune couple ait eu le temps de se faire à sa nouvelle vie, le couperet tombe : pour conclure une alliance plus avantageuse avec un puissant voisin, le clan d’Amir décide de récupérer la jeune femme coûte que coûte…

Avis:

Amir, 20 ans se retrouve mariée à Karluk,12 ans. Loin de son village natal, elle apprend une nouvelle vie et de nouvelles mœurs. Mais on peut voir que c’est une jeune fille plutôt extravertie qui s’adapte vite.
C’est ainsi que Kaoru Mori nous dépeint le quotidien d’un village avec pour fond la route de la soie.

Amir amène avec elle une autre façon de vivre, elle n’hésite pas à aider sa nouvelle famille. Elle reste une femme assez indépendante, elle sait chasser et le montre quand le besoin se fait sentir même si ce n’est pas une coutume dans ce village.
Elle s’intègre plutôt bien dans la famille de Karluk. D’abord « dérangée » par leur différence d’âge, on rentre petit à petit dans le manga et on finit par ne plus y faire attention. Ils forment un beau couple avec leur maladresse et leur tendresse. Karluk est certes jeune mais il se soucie beaucoup de faire plaisir à Amir et la suit sans rechigner.
Les autres personnages qui gravitent autour d’Amir sont tout aussi attachant.
Le chercheur anglais qui étudie la famille d’Amir et nous permet d’avoir quelques explications culturelles, la grand-mère revêche et la tripotée d’enfants qui se battent à tout va.
On se sent tout simplement en famille pour apprécier chaque détail de la vie et du paysage.

La couverture est magnifique, elle nous montre les prémices d’un dessin détaillé et exotique. Elle tape à l’œil et c’est l’une des raisons qui m’a fait craquer pour ce manga.
Comme je le disais le dessin est très détaillé, rien n’ait laissé au harsard de la tapisserie à la boiserie, en passant par les personnages qui nous paraissent presque vivants.

Kaoru Mori nous signe, avec Bride Stories, une très belle série. A suivre.